Les romains
🏟️

Les romains

Le bilan de l'époque romaine pour la physique est quasi nul et le restera pour longtemps à cause du christianisme en occident. Aucune innovation n'interviendra pendant le moyen âge et l'humanité entière retournera à l'obscurantisme après le miracle occidental, hélénique.

Etendue des connaissances

  • cinq éléments (eau, air, terre, feu, éther) ;
  • existence d'un premier moteur immobile qui est à l'origine de tous les mouvements ;
  • distinction planètes : Lune, Soleil, Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne et étoiles fixes (organisées en constellation) :
    • Lune tourne autour de la terre en un mois ;
    • Soleil tourne en un an ;
    • Les étoiles fixes tournent en un jour ;
    • Diamètre de la Terre, de la lune ;
    • Distances Terre-Lune et Terre-Soleil ;
    • Sept métaux sont connus : or, argent, cuivre, vif-argent (mercure), étain, plomb, fer qui sont des mélanges d'éléments.

Lien entre les sept métaux et les sept planètes, on parle d'hermétisme, ce courant ésotérique et pseudo-scientifique donnera lieu à l'impasse alchimique moyenâgeuse.

📚

Apparté historique :

  • Les indiens prolongeront les mathématiques et l'astronomie grecques mais pas la physique ;
  • Contact grec / romains à Syracuse en -212 avant la prise de Corinthe (-146) qui marque le début de la domination militaire des romains. Les romains admettent tout de même la supériorité intellectuelle des grecs ;
  • Aucune créativité particulière dans le domaine de la physique, le tout se révèle même intellectuellement en deça de Thalès de Milet où il existait une recherche libérée des traditions.

Lucrèce († -55)

Publication en - 60 d'un long poème en six livres "De natura rerum"

  • Opposition à Aristote, il admet l'existence du vide (comme épicure)
  • L'idée atomiste est reprise et son poème présente le système des grecs.

En -46, Jules César en maître de Rome s'appuie sur l'astronome grec Sosigène d'Alexandrie et impose le calendrier Julien et ses années bisextiles.

image

Les pensées mystiques et orientales vont bloquer la pensée scientifique : le judaïsme, le bouddhisme, le christianisme. L'islam n'existe pas encore.

Pline l'ancien († 79)

"Histoire Naturelle" de Pline l'Ancien (manuscrit du milieu du XIIe siècle, coll. de l'Abbaye de Saint-Vincent du Mans, France).
"Histoire Naturelle" de Pline l'Ancien (manuscrit du milieu du XIIe siècle, coll. de l'Abbaye de Saint-Vincent du Mans, France).

Ecriture d'une "histoire naturelle" en Latin en 37 livres, quasiment entièrement conservée pour les parties consacrées à la physique.

Claude Ptolémée († 170)

  • Astronome grec très actif
    • Ouvrages divers et variés
      • "Les harmoniques" ouvrage traitant de mathématiques et de physique (acoustique & optique) ;
      • "Phases des étoiles fixes" ;
      • "Hypothèse des planètes" ;
      • "Composition mathématiques" = "Almageste" qui n'est qu'une synthèse des découvertes des grecs (à part l'introduction du double épicycle).
Claude Ptolémée d'après une gravure allemande du XVIe siècle.
Claude Ptolémée d'après une gravure allemande du XVIe siècle.
Almageste
Almageste
  • En 325, le concile de Nicée est convoqué par l'empereur Constantin. L'idée est de fixer la fête de Pâques (premier dimanche suivant la pleine lune du printemps). Le comput sera la seule activité notable de physique et d'astronomie de l'occident pendant des siècles. Le christianisme couvre l'occident d'un voile obscurantiste pour de nombreux siècles.
  • En 540, Denys le Petit décide de commencer l'année 0 par l'année de naissance de Jésus Christ.